Verveine officinale

Verbena officinalis

Aussi appelée verveine sauvage, veine de Vénus, herbe aux sorcières.

La petite histoire…

La verveine officinale est une plante cosmopolite native d’Europe. On la trouve dans les prairies et au bord des chemins. A ne pas confondre avec d’autres types de verveine ; la verveine officinale a très peu d’odeur, contrairement à (entre autres) la verveine citronnelle.

Utilisation

Tension nerveuse et musculaire

La verveine a un effet relaxant et antispasmodique sur les tensions nerveuses et musculaires dues au stress, en particulier celles des muscles des épaules et du cou ; elle apaise les maux de tête dus au stress. En cas de stress chronique, prendre en infusion ou en teinture pendant plusieurs semaines. Elle agit comme un tonique digestif sur les lenteurs digestives chroniques dues au stress ; prendre en teinture avant le repas.

Elle calme aussi les bouffées de chaleurs lorsqu’elles sont accompagnées de tensions nerveuses et musculaires : elle régule la transpiration et a un effet refroidissant.

Prendre en infusion ou en teinture.

Préparation

Infusion : 3 à 4 g. de plante par tasse, jusqu’à 3 fois par jour. En mélange avec par exemple de la mélisse ou de la camomille matricaire pour le stress (pour cacher le goût amer), et d’autres plantes amères comme l’agripaume pour les bouffées de chaleur.

Teinture : 30 à 90 gouttes, jusqu’à 4 fois par jour.

Précautions

Contrindiquée pendant la grossesse et l’allaitement. En cas de doute ou de symptômes persistants, consultez un médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *