Vergerette du Canada

Erigeron canadensis

©AnRo0002

Aussi appelée vergerolle du Canada, fausse camomille ou érigéron du Canada.

La petite histoire…

La vergerette du Canada est originaire d’Amérique Centrale et du Nord et naturalisée en Europe et en Australie. On peut la trouver dans les endroits chauds et secs, souvent dans les champs, les vignes et les vergers mais également en ville et en milieu périurbain, sur les friches industrielles et voies ferrées où elle se développe dans les moindres interstices. Les Cherokees utilisent la tige droite séchée de cette plante comme drille pour produire du feu par friction et l’appellent atsil’-sûñ`tï, « faiseur de feu ».

Utilisation

Diurétique

La vergerette stimule l’évacuation des déchets au niveau des reins, ce qui permet d’accélérer la résolution des infections urinaires et cystites. Elle aide à lutter contre la rétention d’eau et les œdèmes. En améliorant l’évacuation de l’acide urique, elle diminue les problèmes d’inflammations articulaires, chroniques ou non.

Préparation

Infusion : environ 20g de feuilles séchées par tasse, jusqu’à 4 tasses par jour.

Elle peut aussi être consommée crue (en salade) ou cuite (en soupe, au four, etc.).

Précautions

Contrindiquée pour les personnes allergiques à la famille des Astéracées. En cas de doutes ou de symptômes persistants, consultez un médecin.

© Michael Becker

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *