Sauge officinale

Salvia officinalis

© David Monniaux

Aussi appelé herbe sacrée, thé de Provence, thé de Grèce ou thé d’Europe.

La petite histoire…

La sauve officinale est native de la région Méditerranéenne. On la retrouve dans toutes les zones tempérées, sur des sols légers et bien drainés et des sites bien ensoleillés. Les Romains la récoltaient avec un cérémonial spécial, sans l’intervention d’outils de fer, « en tunique blanche, les pieds nus et bien lavés », après avoir sacrifié au préalable avec du pain et du vin. Plus tard, elle devient la tisane préférée de Louis XIV. Son nom vient du latin salvare, sauver, guérir.

Utilisation

Régulation des cycles menstruels et de la ménopause

L’infusion de sauge apaise les douleurs liées aux règles, ainsi que les sensations de froid, de faiblesse et les légères baisses de tension. Elle régule la quantité, la périodicité et la durée des règles, et a un effet antispasmodique, c’est-à-dire qu’elle calme les crampes. Elle combat les bouffées de chaleur au moment de la ménopause, ainsi que d’autres troubles liés à cette période, en stimulant les récepteurs aux œstrogènes et en freinant la transpiration.

Tonique nerveux

La sauge a un effet stimulant en période de fatigue, de sortie de convalescence, d’épuisement nerveux ou de surmenage. Elle tonifie le système nerveux et la circulation et est utile en cas d’état dépressif, d’asthénie, de vertiges et d’hypotension. Boire en infusion

Préparation

Infusion de feuilles séchées : 1 à 3 g par tasse ; infuser pendant dix minutes. Boire trois tasses par jour, froide pour les bouffées de chaleur et l’effet anti-sudoral, chaude pour les périodes de faiblesses et les règles difficiles.

Précautions

Contrindiqué pour le femmes enceintes ou allaitantes, les personnes souffrant d’épilepsie ou prenant certains médicaments anticoagulants, benzodiazépines et neuroleptiques. Ne pas dépasser 2 semaines de cure, ou 15g dans la même journée. En cas de doutes ou de symptômes persistants, consultez un médecin.

© Spedona

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *