Panais

Pastinaca sativa

Aussi appelé pastenade, racine-blanche ou grand chervis.

La petite histoire…

Le panais est originaire d’Eurasie et a été naturalisé dans toutes les régions tempérées, notamment en Amérique du Nord. Il attire un grand nombre de variétés d’insectes auxiliaires, qui régulent les ravageurs de manière naturelle. Il fait partie de ces légumes anciens, très consommés depuis le Moyen-Age puis surpassés par la carotte et la pomme de terre, avant d’être réintroduits sur les étals depuis une dizaine d’années. Il se plaît dans les zones ensoleillées, sur des terres fraîches, un peu lourdes et profondes, ce qui lui a donné son nom : panais vient du latin pastino, « houer », qui désigne le travail de la terre à la houe.

Utilisation

Apport nutritionnel

Le panais apporte des quantités importantes de vitamine B9 et de potassium, et dans une moindre mesure de vitamines E, C, d’autres vitamines B, de manganèse, phosphore et magnésium. Il est riche en fibres, qui améliorent le transit intestinal et ont un effet rassasiant.

Préparation

Consommer cru pour profiter des vitamines et minéraux, par exemple râpé et servi en salade.

Précautions

En cas de doutes ou de symptômes persistants, consultez un médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *