Mélisse

Melissa officinalis

Aussi appelée mélisse citronnelle.

La petite histoire…

La mélisse est originaire de l’Est du bassin méditerranéen. Elle s’est répandue dans toute l’Europe dès l’Antiquité, puis en Amérique du Nord. En France, son usage thérapeutique s’est généralisé à partir du XIIe siècle, dans les jardins de plantes médicinales des monastères et abbayes. Son nom, du grec melissa, qui signifie abeille, lui vient de son odeur citronnée très agréable et qui attire les pollinisateurs. 

Utilisation

Anxiété

La mélisse a des vertus calmantes et relaxantes sur les états d’anxiété, par exemple accompagnée par des palpitations cardiaques, de décharges d’adrénaline, de troubles du sommeil, de maux de tête, et d’angoisse d’origine connue ou non. Elle a un léger effet sédatif et favorise la sudation, ce qui la rend utile en cas d’insomnie ou par forte chaleur. Boire en infusion, fréquence selon les besoins.

Digestion

Elle stimule la production de sucs gastriques, élimine les bactéries produisant du gaz et a un effet antispasmodique sur les crampes d’estomac. Elle apaise les états nauséeux et les vomissements et migraines dues à des difficultés digestives. Prendre une petite tasse d’infusion concentrée après le repas ou une teinture dans un peu d’eau.

Préparation

Infusion des feuilles ou des sommités fleuries fraîches ou récemment séchées : utilisez 2 belles branches ou 50-100g par litre d’eau ; couvrir le récipient pour ne pas perdre les huiles essentielles. Pour la digestion, par exemple associée à de la menthe poivrée.

Précautions

Contre-indiquée pour les personnes souffrant d’hypothyroïdie. A utiliser avec précaution en cas de prise de médicaments barbituriques, pour ne pas surajouter à l’effet sédatif. En cas de doutes ou de symptômes persistants, consultez un médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *