Mauve sylvestre

Malva sylvestris

Aussi appelée grande mauve ou mauve des bois.

La petite histoire…

La mauve sylvestre est cosmopolite en Europe, Amérique du Nord, au Proche-Orient et en Sibérie. Elle pousse dans les prés, les terrains non cultivés, au bord des chemins et dans les jardins. Pour certains historiens, son nom, qui viendrait du grec malasso, adoucir, serait dû à sa réputation de pacifier l’esprit et d’apaiser les passions.

Utilisation

Inflammations des muqueuses

Les mucilages présents dans la plante adoucissent et rafraichissent les muqueuses d’une gorge enflammée (notamment après avoir beaucoup parlé, ou à cause d’une allergie) et les toux sèches et nerveuses. Elle soulage les irritations de la bouche (aphtes, irritation des gencives) et les inflammations des muqueuses digestives (œsophage, estomac, intestin).

Valeur nutritive

La mauve est aussi riche en sels minéraux, vitamines (A, B1, B2 et C), protéines, fer et calcium. Vous pouvez par exemple consommer les fleurs et jeunes feuilles en salade, soupe, farce ou ragoût.

Préparation

Infusion : de fleurs sèches, 15g/L ; de feuilles sèches, 20 à 25g/L. Par exemple en association avec du thym ou de l’échinacée pour les toux et les maux de gorge

Fleurs et feuilles (fraîches) comestibles, par exemple en salade ou en soupe.

Précautions

En cas de doutes ou de symptômes persistants, consultez un médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *