Lin cultivé

Linum usitatissimum

Aussi appelé lin domestique, lin usuel, lin des fleurs ou lin de Riga.

La petite histoire…

Le lin est cultivé dans le Croissant fertile depuis le Néolithique. C’est historiquement une des premières espèces cultivées en Asie, avec l’orge, la lentille, le pois et l’amidonnier. Avant même le début de l’agriculture, le lin sauvage servait à fabriquer des vêtements ; sa culture est ensuite devenue un des fondements de l’économie de l’Egypte antique. Il affectionne les terres légèrement acides, profondes et bien structurées, et peut atteindre 60 cm de hauteur. Ses fibres sont utilisées dans l’industrie textiles et dans la construction.

Utilisation

Transit et glycémie

Les graines de lin sont très riches en fiches (30% de la masse), essentielles au fonctionnement du transit intestinal et à l’effet rassasiant. Ces fibres permettent aussi de réguler la glycémie (taux de glucose dans le sang).

Cholestérol et apport nutritif

Les graines de lin (tout comme l’huile) sont aussi très riches en acides gras oméga-3, qui protègent le cœur en régulant la tension artérielle et l’élasticité des vaisseaux sanguins. Elles augmentent la quantité de « bon cholestérol », tandis que les fibres diminuent celles de « mauvais cholestérol » ; elles sont pauvres en omégas-6, qui ont tendance à être trop présents dans notre alimentation. Elles contiennent aussi des vitamines B1, du magnésium, du phosphore et du zinc en quantités importantes.

Préparation

Graines : Consommer 1 cuillère à soupe de graines par jour, saupoudrées sur une salade, mélangées à des céréales ou un yaourt, ou encore dans du pain. Pour améliorer le transit : laisser tremper 5 à 10g de graines concassées dans un verre d’eau, pendant 30 minutes.

Huile : Consommer 1 à 2 cuillères d’huile par jour comme assaisonnement ; ne pas chauffer. L’huile s’oxyde rapidement et ne doit pas être utilisée si elle dégage une odeur rance.

Précautions

Contrindiqué aux personnes souffrant de diverticulesou de stomie. Pour les personnes ayant une alimentation pauvre en fibres, il est conseillé d’introduire les graines de lin progressivement. En cas de doutes ou de symptômes persistants, consultez un médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *