Lierre terrestre

Glechoma hederacea

© O.Pichard

Aussi appelé rondelette, courroie de Saint Jean, lierret, gléchôme. A ne pas confondre avec le lierre grimpant ou le gotu-kola (d’aspect similaire).

La petite histoire…

Originaire d’Eurasie, le lierre terrestre a été introduits en Amérique du Nord par les colons et est aujourd’hui répandu dans tout l’hémisphère Nord. Il forme des tapis denses dans les lieux ombragés, à la lisière des forêts, dans les taillis et près des habitations.

Utilisation

Problèmes ORL

Il assèche les muqueuses ORL congestionnées ou engorgées, lorsque le mucus est produit en quantité excessive. A utiliser en cas d’inflammation et de congestion de l’oreille moyenne (par exemple due à une otite séreuse) ; de sinusite allergique ; d’asthme allergique humide et expectorante (hypersécrétion des bronches). Prendre en infusion ou en teinture.

Préparation

Infusion des parties aériennes : 15 à 30g de plante sèche/L, ou une bonne pincée de plante fraîche/tasse, 3 à 4 tasses par jour entre les repas. A associer par exemple avec le plantain ou la fleur de suraux pour les otites séreuses ; le plantain ou l’euphraise pour les sinusites allergiques

Teinture : 1 cuillère à café, 2 fois par jour.

Précautions

Contre-indiquée chez les personnes prenant des anti-coagulants, et pour les femmes enceintes ou allaitantes. En cas de doutes ou de symptômes persistants, consultez un médecin.

Lierre terrestre
© E.Blasutto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *