Lavande

Lavandula augustifolia

Aussi appelée lavande vraie, lavande fine, lavande des Alpes.

La petite histoire…

La lavande est indigène près de la Méditerranée, dans les zones montagneuses et ensoleillées. Elle est naturalisée en Europe, Australie et aux États-Unis. En France, à l’état sauvage, elle pousse surtout en Provence mais elle peut être cultivée dans des régions plus septentrionales, sur des sols calcaires drainés, pauvres et secs ou un peu frais. Son nom vient du latin lavo, laver, du fait de son utilisation pour parfumer le linge depuis le Moyen-Age.

Utilisation

Gestion du stress

Elle permet d’équilibrer le système nerveux. Elle relaxe en cas de stress : effet antispasmodique (relâche les muscles tendus, par exemple ceux des épaules et du cou) ; légèrement hypotensive (calme le cœur un peu trop excité). Elle prépare au sommeil en apaisant le mental, et est efficace contre les angoisses, notamment accompagnées de palpitations cardiaques.

Pendant les périodes de fatigue mentale (notamment épuisement ou migraines après plusieurs jours de stress intense), elle sert de tonique cérébral : elle stimule les capacités cognitives (par exemple au moment de prendre des décisions importantes) ainsi que la motivation et l’envie en cas de déprime due au stress. Boire en infusion.

Brûlures et douleurs musculaires ou articulaires

En cas de brûlure en tout genre, par exemple les coups de soleil. Elle calme les contractures musculaires, y compris les crampes digestives ou menstruelles (effet antispasmodique), et les douleurs rhumatismales. Appliquer le macérat huileux en externe.

Préparation

Infusion des fleurs : 2 à 3g/tasse (à adapter en fonction de la qualité). Par exemple en association avec de la scutellaire ou de la passiflore (lorsque le mental est en hyperactivité) ; avec de la camomille matricaire et des fleurs d’oranger (pour la préparation au sommeil) ; avec des fleurs d’aubépine et des pétales de rose (contre les angoisses) ; ou avec du romarin (pour l’effet de tonique cérébral). Une tasse 2 à 3 fois/jour, pendant quelques jours.

Petit coussin rempli de fleurs près de l’oreiller (pour la préparation au sommeil), à frotter au moment d’aller se coucher pour libérer le parfum.

Macérat huileux : par exemple en association avec le macérat huileux de millepertuis pour les brûlures ; de laurier noble et de genièvre pour les douleurs articulaires.

Précautions

En cas de doutes ou de symptômes persistants, consultez un médecin.

Lavande

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *