Lamier blanc

Lamium album

Aussi appelé ortie blanche, ortie morte, pied de poule, gant blanc, chuchette ou herbe archangélique.

La petite histoire…

Le lamier blanc est originaire d’Europe. Il pousse sur des sols riches en nitrates, souvent des friches, des lisières vivaces ou des vieux murs. Il mesure généralement 30 à 50 centimètres, et peut atteindre jusqu’à 1 mètre dans des conditions favorables. Contrairement aux orties véritables (du genre Urtica), le lamier blanc ne pique pas et se distingue par des fleurs blanches et une tige à section carrée. Les jeunes feuilles et les fleurs sont comestibles, en salades ou cuisinées comme des légumes. Le terme de lamier provient du nom grec Lamia, porté par plusieurs créatures monstrueuses féminines dans la mythologie, peut-être parce que la corolle des fleurs peut – pour un esprit imaginatif – évoquer une gueule largement ouverte.

Utilisation

Troubles gynécologiques

Le lamier blanc apaise les règles douloureuses et régule les règles hémorragiques grâce à ses propriétés hémostatiques et astringentes. Il est également utile en cas de leucorrhées (pertes blanches) et durant la préménopause.

Préparation

Infusion : 1 cuillère à soupe de feuilles ou de fleurs par tasse ; laisser infuser 10 minutes et boire 2 ou 3 tasses par jour.

Précautions

En cas de doutes ou de symptômes persistants, consultez un médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *