Fenugrec

Trigonella foenum-graecum

© Sony Mavica

Aussi appelé trigonelle ou sénégrain.

La petite histoire…

Le fenugrec est originaire d’Afrique du Nord et s’est répandu très tôt dans les mondes méditerranéen et indien, puis jusqu’en Chine. Il pousse sur des sols calcaires et avec peu d’humidité. Son nom rappelle son usage comme foin donné aux chevaux dans l’antiquité grecque. Il entrait aussi dans le processus d’embaumement des anciens Egyptiens.

Utilisation

Perte d’appétit et anémie

Le fenugrec permet de revitaliser les personnes en sortie de convalescence, souffrant de fatigue chronique, de faiblesse ou ayant perdu la sensation de faim. Il facilite la digestion en stimulant le système digestif, notamment lorsqu’il a été peu sollicité récemment. Il améliore aussi la métabolisation du glucose et régule la glycémie sanguine.

Préparation

Infusion : 2 cuillères à café de graines par litre ; jusqu’à 4 tasses par jour.

Précautions

Contrindiqué pour les femmes enceintes ; un avis médical est nécessaire pour les personnes diabétiques, prenant certains anti-coagulants ou traitements de l’asthme, et souffrant de déficit en fer ou de certains cancers. En cas de doutes ou de symptômes persistants, consultez un médecin.

© Aomorikuma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *