Estragon

Artemisia dracunculus

Aussi appelé herbe aux dragons, armoise âcre, armoise potagère, serpentaire, tarragon, dragone, fargon ou targon. A ne pas confondre avec l’estragon de Russie, qui est très peu odorant.

La petite histoire…

L’estragon est originaire d’Asie centrale et a été introduit en Europe au XVIe siècle. Il pousse sur une terre riche et profonde, exposée au soleil. C’est une fine herbe employée dans de nombreuses recettes, notamment la sauce béarnaise et la sauce gribiche. Dans l’Antiquité, la forme serpentine de sa racine faisait croire aux herboristes qu’il pouvait guérir des morsures d’animaux venimeux, selon la théorie des signatures (selon laquelle l’apparence des végétaux révèle leur usage et leur fonction). Son nom vient du grec drakon, qui signifie dragon ou serpent.

Utilisation

Valeur nutritive et antioxydante

Consommé de manière régulière, l’estragon apporte du fer et du manganèse, ainsi que de la vitamine K. Il a aussi des propriétés antioxydantes, qui réduisent les dommages causés par des radicaux libres et ralentissent l’apparition de certaines maladies cardio-vasculaires ou liées au vieillissement.

Préparation

Infusion : 1 cuillère à café de feuilles par tasse. Couvrez et laissez infuser 10 minutes.

Précautions

Contre-indiquée pour les personnes prenant certains anti-coagulants ou allergiques à la famille des Astéracées. En cas de doutes ou de symptômes persistants, consultez un médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *