Canneberge

Oxycoccos macrocarpon

Aussi appelé grande airelle rouge, airelle à gros fruits, atoca ou pomme de pré.

La petite histoire…

La canneberge est originaire d’Amérique du Nord. Elle est aujourd’hui essentiellement cultivée aux Etats-Unis, où plus de la moitié de la production du pays est issue du Wisconsin, et pousse sur des sols sableux – historiquement des marais et des tourbières. Bien cultivé, un plant peut produire des fruits pendant près d’un siècle. Le jus de canneberge, courant en Angleterre et en Amérique du Nord, rentre dans la composition de nombreux cocktails comme le Cosmopolitan. Le mot canneberge dérive du terme anglais cranberry, qui lui-même est une contraction de crane-berry, ou « baie de grue », parce que ses fleurs, au début de la floraison, poussent vers le sol et évoquent une tête de grue.

Utilisation

Vitamine C et antioxydant

Les fruits de la canneberge sont riches en vitamine C et en autres antioxydants, qui permettent de prévenir certaines maladies liées au vieillissement ou maladies cardio-vasculaires.

Infections urinaires

La canneberge contient certains types de flavonoïdes qui préviennent les infections de la vessie en empêchant les bactéries responsables de s’y installer. Elle permet donc de prévenir les cystites (inflammation de la paroi de la vessie, fréquentes chez les femmes), les calculs urinaires, et troubles dus à une faible élimination urinaire.

Préparation

Consommer quelques cuillérées à soupe de baies fraiches et récemment cueillies par jour.

Précautions

En cas de doutes ou de symptômes persistants, consultez un médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *