Camomille matricaire

Matricaria recutita 

Aussi appelée camomille allemande, camomille sauvage, petite camomille. A ne pas confondre avec la camomille romaine ou la grande camomille.

La petite histoire…

La camomille matricaire est indigène et largement distribuée en Europe, en Asie tempérée (Moyen-Orient, Asie centrale, certaines régions de Chine) et en Afrique du Nord (Algérie, Maroc). Elle est aussi naturalisée en Australie, Nord de l’Inde et sur le continent américain. En France, on la rencontre dans toutes les régions, souvent le long des chemins, et sur les terrains vagues ou cultivés.

Utilisation

Calmant

La camomille matricaire apaise les nerfs à la fin d’une journée éprouvante, ou pour les personnes explosives de nature ou souffrant d’anxiété légère, ou encore après un choc émotionnel. A boire en infusion, par exemple pour se détendre avant d’aller se coucher.

Digestion

Elle calme les crampes digestives et diminue les ballonnements. Boire en infusion.

Anti-inflammatoire

Elle calme les inflammations de la bouche et des gencives (bain de bouche) ou de la gorge (gargarisme ou infusion). En infusion, elle permet d’apaiser les ulcères de l’estomac et du duodénum ; les ulcérations de l’œsophage, les reflux gastro-œsophagiens. En application externe, elle apaise les inflammations de la peau (acné, couperose, coup de soleil…). Appliquer en compresses l’infusion ou un macérat huileux.

Préparation

Infusion : préférez les plantes fraîches ou récemment séchées aux infusions en sachet. Environ 1 cuillère à soupe/tasse, infusez 10min et filtrez. 2 à 6 tasses par jour ; pour la digestion, boire une petite tasse d’infusion plus concentrée 30 à 60 minutes après la fin du repas.

Précautions

Contre-indiqué pour les personnes allergiques à la famille des asteraceae ou prenant certains anti-coagulants. En cas de doute ou de symptômes persistants, consultez un médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *