Artichaut

Cynara cardunculus

La petite histoire…

L’artichaut est originaire d’Afrique du Nord ou d’Ethiopie. C’est à l’origine un chardon, transformé par sélection par les horticulteurs. Il a été introduit en Europe, à travers la Sicile, à la fin du Moyen-Age, avant d’être exporté en Amérique par les explorateurs français et espagnols. Aujourd’hui, l’Italie est de loin le premier producteur. Il en existe une quinzaine de variétés, qui pour la plupart poussent sur des sols riches et bien drainés, et dans des climats tempérés ou chauds. Le nom vient de l’arabe ʾarḍiy shawkiy, littéralement traduit par « l’épineux terrestre ».

Utilisation

Digestion

L’infusion d’artichaut a un effet cholérétique et amphocholérétique, c’est-à-dire qu’il simule et régule la formation et la sécrétion de la bile. Il agit aussi sur le foie en protégeant et regénérant les cellules hépatiques, et sa richesse en fibres a un effet positif sur la flore intestinale. Il favorise donc la digestion et prévient les constipations chroniques. Il a aussi un effet diurétique, utile en cas de rétention d’eau. Boire une tasse avant le repas.

Antioxydant et cholestérol

L’artichaut a un effet antioxydant, grâce à sa teneur en polyphénols, ce qui lui permet de protéger de certaines maladies liées au vieillissement ou cardio-vasculaires. En particulier, il réduit la formation de mauvais cholestérol.

Préparation

Infusion : 10 grammes de feuilles séchées par tasse d’eau, éventuellement avec 1 cuillère à soupe de graines d’anis vert. Couvrir, laisser infuser 15 min et filtrer.

Précautions

Contrindiqué en cas de calculs de la vésicule biliaire ou d’allergie à la famille des Astéracées. En cas de doutes ou de symptômes persistants, consultez un médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *