Anis vert

Pimpinella anisum

Aussi appelé anis cultivé, musqué, officinal ou sucré ; boucage, pimpinelle anisée ou pimprenelle d’Égypte.

La petite histoire…

L’anis est originaire de l’Est du bassin méditerranéen et s’est répandu par la culture dans les régions tempérées. Il pousse sur des sols légers et sains, en exposition chaude et ensoleillée. Il forme la base de nombreuses boissons alcoolisées : non seulement le pastis, mais aussi l’absinthe et l’anisette en France, l’ouzo en Grèce, la sambuca en Italie, la mastika en Bulgarie (entre autres pays), le raki en Turquie, l’arak au Liban, et bien d’autres.

Utilisation

Digestion

L’anis est antispasmodique et délie les crampes et tensions des muscles digestifs. Il a des propriétés antibactériennes et antifongiques, ce qui permet de d’éliminer une partie des bactéries et levures à l’origine des ballonnements et des gaz. Boire une petite infusion concentrée avant le repas.

Bronches

L’anis est un expectorant, fluidifie les sécrétions pulmonaires et désinfecte les bronches. A utiliser en cas de toux grasse, de bronchite asthmatiforme ou de congestions pulmonaires.

Troubles menstruels

Pour dénouer les spasmes douloureux et apaiser les sensations de froid. L’anis a aussi un effet régulateur si les règles surviennent à intervalles irréguliers.

Préparation

Infusion : 1 cuillère à café de graines séchées par tasse ; laissez infuser 10min et boire jusqu’à 3 tasses par jour. Pour les bronches, peut être combiné avec du thym ou de l’hysope, ou avec du carvi, du cumin et du fenouil ; pour les troubles menstruels, avec du gingembre.

Précautions

Contrindiqué aux femmes enceintes ou allaitantes, aux personnes asthmatiques ou ayant un historique de cancer hormonodépendant. En cas de doutes ou de symptômes persistants, consultez un médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *