Ail des ours

Allium ursinum

© D.J. Bergsema

Aussi appelé ail sauvage, ail des bois ou ail à larges feuilles.

La petite histoire…

L’ail des ours est cosmopolite en Eurasie, dans les endroits ombragés, frais et humides, avec une terre riche. Son nom lui vient de sa réputation d’être apprécié par les ours après l’hibernation.

Utilisation

Détoxifiant et valeur nutritive

L’ail des ours agit comme un détoxifiant sur le foie et pour la peau. Consommer régulièrement dans l’alimentation, par exemple en pesto ou en salade.

Il a aussi une haute teneur en vitamine C.

Protection cardiovasculaire

Il rééquilibre le taux de lipides (cholestérol, triglycérides, phospholipides, acides gras) dans le sang ; prévient l’athérosclérose, et donc la plaque artérielle, et diminue l’hypertension. Consommer régulièrement dans l’alimentation.

Désinfectant, antiviral, antifongique

Sa consommation aide à maintenir une flore intestinale saine. Il peut aussi être utilisé pour désinfecter une plaie : appliquer en externe, par exemple une teinture diluée dans 3 ou 4 volumes d’eau.

Précautions

Contrindiqué si vous prenez des anticoagulants ou si vous vous apprêtez à avoir une intervention chirurgicale. Prenez vos précautions lors de la cueillette : ne consommez pas de plantes susceptibles d’avoir été souillées par des renards ou d’autres animaux infectés. En cas de doute ou de symptômes persistants, consultez un médecin.

© J.F. Gaffard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *