Gouttes d’inspiration #6

Gouttes d’inspiration #6

La danse entre le rêve et le réel : créer et se créer

Les gouttes d’inspiration : Au fil des saisons, au fil des balades, cette « brève » est l’occasion de partager avec vous une réflexion inspirée par la nature et l’énergie du vivant.

Je contemple mon mois d’Août qui se termine. Il est lumineux, plein et savoureux comme un fruit gorgé de soleil qui a tenu ses promesses.

Un été de co-création, de danse entre le rêve et le réel et de révélation.

La co-création a commencé avec le jardin, la nature et les éléments. Semer, planter au printemps avec un rêve en tête mais aussi avec beaucoup d’humilité. En l’absence d’appoints chimiques, le jardinier permaculturel sait qu’il n’est pas tout puissant : ce qui a été semé ne poussera pas forcément et ce qui a été planté ne fleurira peut-être pas.

Effectivement, gel en avril, armées de limaces en mai, canicules précoces …. Rien n’a évolué comme je l’imaginais 🙂

Alors, fin juin j’ai largement paillé les espaces les plus exposés du jardin pour le protéger du dessèchement total, ressemé à la volée et vérifié tous les jours que la terre restait humide sous l’épaisse couche de paille.

Et je l’ai laissé composer avec les éléments et se recréer tout seul dans un joyeux chaos d’alliances de formes et couleurs inhabituelles, de surgissements et d’hybridations imprévues. Ma tournée de vigilance est devenue une tournée de découverte.

C’est le même lâcher prise qui a inspiré les participants des stages « Les sens de soi, l’Essence de soi »

S’immerger dans la nature, méditer, se laisser guider par les sonorités, les odeurs, les matières. Laisser les mains faire sans intention.

Juste vibrer à l’unisson, voir ce qui émerge. S’émerveiller devant la justesse de ce qui est là.

Et poursuivre la co-création avec le jardin en y trouvant la juste place pour son œuvre.

http://lejardindesdeesses.fr/en-ce-moment-au-jardin-des-deesses/

 …

Danse entre le rêve et la réalité : créer, se laisser créer et se créer…

Nous avons affiné la danse de la relation dans les stages « Nectars de coach ».

Accompagner le coaché à se connecter à son rêve de lui-même, le rêver avec lui. Puis lui apprendre à danser entre son rêve et la réalité pour se créer. Et, comme un jardinier attentif et attentionné, rester en vigilance sur l’essentiel : source, ressources, énergie, flux du vivant, cheminer avec le coaché … et le laisser trouver sa juste voie.

Le Jardin des Déesses garde encore de la trace des créations, échanges, énergies singulières et potentiels révélés par tous ceux qui l’ont visité cet été.

Merci à chacune et chacun de l’avoir investi et Habité.

Et vous comment dansez-vous entre vos rêves et le réel ?

Marie France Fourrier

Coach et permacultrice du vivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *