Semez des coquelicots !

Semez des coquelicots !

L’association « Nous voulons des coquelicots » nous invite à un co-créer un rêve collectif beau et fou pour témoigner de la terre que nous voulons

https://nousvoulonsdescoquelicots.org/2019/02/14/650/

 « Chambouler la France en y plantant des graines par dizaines de millions, fleurir en même temps des milliers de lieux, des bords de chemin ou de canaux, les abords des mairies et de tous les lieux de pouvoir, des toits pourquoi pas, des places, placettes et même ronds-points, des entrées et des sorties de villes, des promenades, des parcs et des jardins, des esplanades …. créer ensemble des îlots de rêve, des surfaces provisoires où la beauté sera à nouveau reine »

Nous allons en semer par milliers au jardin des Déesses, et les enfants vont en semer dans le village… et peut être verrons nous déferler une vibrante vague de coquelicots. 

 Suite au dernier post “gouttes d’inspiration : les billes d’argile”, vous avez été nombreux/se à me demander comment nous avons fabriqué nos billes d’argile : en fait, nous nous sommes inspirées du concept de « bombe à graine » 

Cette technique remonte à l’Égypte antique. Elle est redécouverte par Masanobu Fukuoka, agriculteur japonais, puis reprise et popularisée dans les années 70 à New York par le mouvement « The guerilla gardening » pour refleurir les espaces urbains. 

La fabrication des bombes à graines est super simple

Les puristes mélangent 2 volumes d’argile en poudre avec 1 volume de terreau et quelques graines puis de l’eau petit à petit, très doucement. Nous avions de la terre argileuse, nous avons donc simplement rajouté environ 20% de très bonne terre et des graines 

Dans tous les cas, il faut laisser sécher 24 à 48H, les bombes à graines se manipulent plus facilement quand elles sont bien sèches

La meilleure période est… maintenant : à la prochaine grosse pluie, l’argile va se déliter, la bombe va lâcher ses graines et si le terrain est un minimum propice, elles pourront s’installer et germer, pour votre plus grand bonheur.

Marie-France Fourrier
Coach et permacultrice du vivant

NB : sur du 100% bitume, ça ne marche pas 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *